10
Avr

DJI secoue encore le monde du drone !

La grande nouveauté de ce mois d’avril 2015, c’est la présentation par DJI de son nouveau drone, le suivant dans la lignée des célèbres Phantom, à savoir le 3e de la liste. Après le lancement un peu chaotique (livraison retardée et bugs multiples) de sa machine semi pro l’Inspire, DJI poursuit dans sa course effrénée à la nouveauté et présente en ce début de mois d’avril son Phantom 3.

Digne héritier des ses grands frère, il semble ne pas avoir trop changé vu de l’extérieur. Et pourtant, qu’on ne s’y trompe pas, ce Phantom est une sorte d’hybride entre la coque classique de ses prédécesseurs et l’Inspire, dont il reprend quelques éléments majeurs. Il faut noter 2 choses importantes : Il n’est livré qu’avec une caméra propriétaire et il existe en 2 versions : l’Advanced qui propose une caméra FullHD et le Professionnal qui lui propose une caméra en version 4K et un chargeur de batteries plus puissant.

Il apparait en y regardant de près, que cet appareil n’a quasiment rien en commun avec son prédécesseur, si ce n’est son look général et peut-être les hélices ! pour le reste, tout a été revu. Après la caméra, la grosse nouveauté est l’intégration du système Lightbrigde pour le retour vidéo et la transmission radio. Nous utilisons ce système en Martinique dans le cadre de la diffusion live broadcast avec un car régie et, même s’il connait quelques imperfections, il est néanmoins très efficace. Dans le nouveau Phantom il va permettre d’obtenir un retour vidéo HD (720p) ainsi qu’une distance maximale de 1.600 mètre ! (ATTENTION, il est formellement interdit et très dangereux de voler à ces distances, et la règlementation impose une distance max de 100m). Pour le reste, on trouve de nouvelles batteries en 4S (au lieu de 3S pour les précédentes) ce qui va obliger les possesseurs d’anciens Phantom de se rééquiper en batteries s’il veulent acheter ce modèle (le contraire eut été étonnant !), un contrôleur de vol Naza et de nouveaux contrôleurs moteurs (ESC). L’autonomie est donnée pour 23 minutes.

Une autre nouveauté est l’apparition, comme sur l’Inspire, d’un système de positionnement non GPS pour les vols en intérieur, basé sur un sonar et une caméra spécifique qui permet un maintien en stationnaire sans GPS. Il faut néanmoins un bonne luminosité pour que cela fonctionne bien ce qui est quelques fois difficile dans ces conditions.

Les tarifs seront respectivement de 1099€ pour l’Advanced et 1399€ pour le Professionnal, dans les 2 cas il est possible d’obtenir une batterie supplémentaire pour 100€ (ce qui est une arnaque, une 4S 4500 mAh valant aujourd’hui moins de 50€ !

Au final, s’il ne rencontre pas autant de bugs et de problèmes que l’Inspire, ce nouveau Phantom devrait devenir rapidement un leader incontesté des ventes de drones et entrer aussi chez certains pros (ce ne sera pas le cas pour nous, nos machines sont bien plus performantes et malléables). Attendons de voir quand ce drone sera commercialisé en Martinique et à quel prix ! 😉

Pas de commentaire

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact